L’attente d’Oishi

Publié le

Tadâm ! Alors voilà l’illustration que j’ai réalisée pour l’exposition 47 Rônin qui s’est terminée le week-end dernier.

Je me suis inspirée de l’histoire d’Oishi qui, pendant les deux ans où les samouraïs déchus préparaient leur vengeance, a passé son temps à boire et à fréquenter les courtisanes. A un tel point que les gens le croyaient tombé si bas qu’il n’était pas concevable qu’il retrouve un jour son honneur. Allez savoir, ça m’a bien parlé et donc j’ai puisé dans diverses références comme les fleurs de pruniers qui poussent en hiver, saison de notre histoire, pour le motif. J’ai aussi exploré une nouvelle technique de peinture nacrée à la plume pour avoir un effet de matière qu’on ne voit pas très bien sur le scan, pas très conventionnel mais bien amusant à faire !

Et puis, comme j’avais l’occasion d’ajouter des petits formats à l’exposition, j’ai persisté sur le thème des courtisanes et du saké en version « origamis ». Bon c’était tellement au dernier moment que les photos ne sont pas très bonnes et c’est, bien sûr, les seules que j’ai.

 

Participer à cette exposition collective  m’a beaucoup motivée et je tiens à remercier toute l’équipe de Next Door Gallery pour leur soutien et leur gentillesse. D’ailleurs, n’hésitez pas à passer régulièrement voir les expositions qui y sont proposées, elles en valent toujours le détour !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *