Okaerinasai

Publié le

Afin de mettre tout de suite les points sur les «i » de cette jolie police (verdana, en fait), vous ne trouverez ici que peu de conseils mode, d’histoires people ou encore de photos époustouflantes. Il reste quand même un côté pratique que j’aimerais considérer comme « un guide de survie dans le monde magique et ésotérique des geeks, otakus et nerds de tous horizon » à l’usage des filles.

Attention, avoir un ordinateur, savoir l’allumer et commander des fringues en ligne n’a rien à voir avec ce que vous trouverez ici. Avoir un iPhone, un iPod ou un iN’importe quoi, non plus. C’est encore moins avoir compris comment utiliser son profil Fessbouc ou écrire lolXDmdr toutes les deux phrases. Tout cela, même ma grand-mère saurait le faire pour si ça intéresserait. Alors être une geek, une nerd, une otaku en 2010, c’est quoi? Voici 10 signes évidents qui ne trompent pas:

  1. Vous avez déjà monté et installé votre propre machine (et très souvent démonté aussi). D’ailleurs vous en avez tellement parlé que vous avez même réussi à fatiguer vos copines mères de famille. Pourtant, vous portez le même amour à vos rejetons de câbles et de circuits qu’elles à leurs enfants de chair et de sang.
  2. Vous savez qu’Internet n’est ni un gigantesque speed dating, ni un centre commercial, ni une chaîne de clips. C’est un outil. Un outil à avoir toujours raison, certes, mais un outil quand même.
  3. Vous savez aussi ce qu’est une distribution Linux, et même que cela peut vous sauver d’un système d’exploitation onéreux et surtout défectueux.
  4. Vous jouez à des jeux vidéos. Des vrais, des virils, où on se tire dessus, étripe des zombis, infiltre des groupuscules mafieux ou décime un nombre impressionnant de monstres débiles.
  5. Vous avez compris depuis longtemps qu’un téléphone portable, c’est fait pour téléphoner (à la rigueur; envoyer des textos). Pour écouter de la musique, vous avez un lecteur MP3, pour faire des photos, un appareil, pour surfer un laptop et pour jouer, une console.  En plus, vous pouvez faire de jolies installations avec tous les câbles d’alimentation. Vous avez aussi une machine qui fait tout ça, mais par commodité, elle reste à la maison.
  6. Vous n’échangeriez pour rien au monde une copy party pleine de types douteux contre une virée shopping.
  7. Vous portez des t-shirts aux messages ultras référencés (un gag sur la mécanique quantique, des textes en binaire ou en langues étrangères, des mangas tout aussi méconnus au pays du soleil levant) que seuls les types douteux sus-cités peuvent comprendre.
  8. Où que vous soyez, dès qu’il y a un écran avec lequel vous pouvez interagir, vous vous jetez dessus. D’ailleurs, tout le monde l’a remarqué au travail, ce qui a eu pour conséquence d’étoffer votre collection de t-shirts improbables avec celui portant la mention: « No, I will not fix your computer ».
  9. Vous riez à toutes les blagues des protagonistes masculins de The Big Bang Theory ou IT Crowd et remarquez même quand ils font une 404.
  10. Vous avez compris et ri à l’affirmation précédente.

Si vous vous êtes reconnue, il ne vous reste plus qu’à squatter les S.A.V. des magasins d’informatique et ainsi trouver des amis, et qui sait, l’âme sœur.