Archives de catégorie : gribouilles

Join the darksite

Publié le

Quand l’association www.darksite.ch a de nouveau lancé son appel pour  la création d’autocollants, j’ai eu très envie d’y participer. Parce que 1) le format rond me plaisait et que 2) ça faisait un moment que j’avais envie de faire une illustration un peu impertinente et sexy.

dks1

dks2

 

 

 

 

 

 

 

Et puis comme je n’aime pas l’injustice et que je prône l’égalité, j’en ai réalisé un deuxième dans la foulée.

dks

Toujours en passant…

Publié le

…je suis allée au cinéma le week-end passé et c’était « un rien chouette ».

batvssuper

Berlin, baby !

Publié le

Depuis que j’ai découvert cette ville en 2012, voilà plusieurs fois que j’y séjourne et j’ai enfin assez de coup cœur à partager.

Malgré sa grande taille (891,85 km²), elle bénéficie d’un réseau de transports publics d’une redoutable efficacité. Grâce à ça, vous pouvez vous téléporter d’un point à un autre très facilement. Pour ma part je commence à avoir mes petites habitudes dans 3 quartiers:

Scheunenviertel

Particulièrement le secteur des Hackesche Höfe à côté de la nouvelle synagogue. Dans ces bâtiments datant de 1906, les cours communicantes abritent un grand nombre de de cafés, magasins et lieux culturels. Mais ce que je préfère, ce sont les murs :

 

Dans ces mêmes cours j’ai réussi à trouver un Kunstautomat, littéralement un distributeur d’art !

kunstautomat1

C’est en sortant de ce dédale artistique, que l’on tombe sur un magasin de déguisement dont la grande vitrine un poil kitch m’a interpelée; Maskworld et ses 4 étages de costumes, maquillages et accessoires pour devenir Wonder Woman, Alice aux pays des merveilles ou Harry Potter, le rêve ! Et vous n’imaginez pas la multiplication des mes cris de joie quand l’année passée, ils ont ouvert une annexe cette fois consacrée aux reproductions d’armes et d’objets  tirés des univers bd et fantasy qui me sont si chers. Après avoir fait un high five à l’ami Tony, on peut se laisser aller à  la compulsion totale et se relooker aux couleurs de ses héros préférés.

Et puis comme toutes ces émotions donnent soif, j’adore finir la journée au musée Ramones pas loin de là en savourant une bière sur un fond sonore rendant hommage à ce grand groupe. À noter que l’entrée de l’exposition ne coûte que quelques euros et que le badge qui vous est donné à ce moment vous garantit un accès à vie au musée !

Voilà pour la première partie de mes coins favoris berlinois, la suite sera pour bientôt…

 

Kampai !

Publié le
sake

Encre de chine, trame et stylos feutres

Une illustration « à l’arrache » pour vous souhaiter un joli printemps.

Dagon Inn

Publié le
dagon_inn

Encre de chine, trames et colorisation digitale