Archives de catégorie : otakeries

L’attente d’Oishi

Publié le

Tadâm ! Alors voilà l’illustration que j’ai réalisée pour l’exposition 47 Rônin qui s’est terminée le week-end dernier.

Je me suis inspirée de l’histoire d’Oishi qui, pendant les deux ans où les samouraïs déchus préparaient leur vengeance, a passé son temps à boire et à fréquenter les courtisanes. A un tel point que les gens le croyaient tombé si bas qu’il n’était pas concevable qu’il retrouve un jour son honneur. Allez savoir, ça m’a bien parlé et donc j’ai puisé dans diverses références comme les fleurs de pruniers qui poussent en hiver, saison de notre histoire, pour le motif. J’ai aussi exploré une nouvelle technique de peinture nacrée à la plume pour avoir un effet de matière qu’on ne voit pas très bien sur le scan, pas très conventionnel mais bien amusant à faire !

Et puis, comme j’avais l’occasion d’ajouter des petits formats à l’exposition, j’ai persisté sur le thème des courtisanes et du saké en version « origamis ». Bon c’était tellement au dernier moment que les photos ne sont pas très bonnes et c’est, bien sûr, les seules que j’ai.

 

Participer à cette exposition collective  m’a beaucoup motivée et je tiens à remercier toute l’équipe de Next Door Gallery pour leur soutien et leur gentillesse. D’ailleurs, n’hésitez pas à passer régulièrement voir les expositions qui y sont proposées, elles en valent toujours le détour !

 

47 rônin

Publié le

J’ai le plaisir de participer à la prochaine expo collective de Next Door Gallery inspirée par la passionnante histoire des 47 rônin. Je serai donc présente jeudi lors du vernissage et je me réjouis de découvrir avec vous les nombreuses œuvres qui y seront présentées.

47 RŌNIN AND THE EDO PERIOD

Exposition du 14 au 30 septembre 2017

Vernissage 14 septembre 2017 dès 18:00

Nous sommes dans la région d’Akō au début du XVIIIe siècle. Naganori Asano, daimyo de son état, est contraint au seppuku, rituel par lequel il doit s’ôter la vie, laissant ainsi sans maître 47 rōnin. Ces samuraïs désormais affranchis n’auront de cesse que de venger leur maître qu’ils considèrent victime d’une erreur de jugement.

Cette histoire, du folklore japonais, basée sur des faits réels, nous plonge dans l’univers des samouraïs et du Japon féodal de la période Edo. C’est cette plongée que vous propose Next Door Gallery pour sa nouvelle exposition collective.

Sayonara!

Next Door Gallery, rue de l’Arquebuse 16, 1204 Genève

me-ve 13:00 – 18:30, sa 13:00 – 17:00 ou sur rendez-vous

Maneki Neko

Publié le

Encre de chine et feutres

Le petit dernier, tout frais et prêt pour l’expo.

Sous les cerisiers

Publié le
geisha

Encre & stylos

Fin de la pause estivale, le blog est de retour ! Cet automne sera chargé de ballades plus au moins culturelles et j’espère pouvoir vous en faire profiter ici. En attendant, je vous laisse avec ce dernier montage plus printanier.

Hisse & ho !

Publié le
marin

Encre et stylo

Un petit marin qui accompagnerait bien la sirène du mois passé. Je me demande ce que donnerait ces deux montages accrochés ensembles…