Week-end à Liverpool

Publié le

La semaine passée, j’ai découvert Liverpool. Je n’aurai jamais eu l’idée d’y aller sans l’enthousiasme contagieux de mon amie et je ne le regrette pas une seule seconde. Il serait injuste de retenir cette ville que comme l’endroit qui a vu se former quatre garçons dans le vent, il y a aussi son histoire, ses docks, ses édifices de briques rouges et Billy Fury ! * Les habitants sont adorables, et j’aime leur façon de t’appeler « luv » et « sweetheart » tout le temps. Bref, à Liverpool, « you never walk alone, ».

note2

* Si vous ne connaissez pas Billy Fury, ben faites comme moi; googlez.

Depuis 2008 et sa position de capitale européenne de la culture, le centre ville s’est développé en une immense zone commerciale pleine de magasins de bidules divers et variés. Bref, il y a tout et à des prix riquiquis. De quoi me laisser totalement aller au shopping compulsif, mais ça, sera une autre note.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *