Un monde pas si petit

Publié le

Au début du mois de septembre je vous promettais quelques notes sur mes ballades automnales, et comme j’aime bien tenir mes promesses, voici un petit retour sur mon…head2

Oui, je sais, Mickey c’est le mal absolu, toussa, bla, bla. Je pourrai dire que c’est de la curiosité professionnelle, j’ai pour preuves plus de 600 photos dont beaucoup de décoration, mais j’avais juste très envie d’y aller un jour m’y amuser. Alors, c’est accompagnée de ma fidèle copine Alicia que j’ai branché mon cerveau sur « j’ai 7 ans et je fais c’que j’veux! » et je ne l’ai pas regretté !

Je ne vais pas vous faire l’historique et la description des parcs, il y a internet pour ça. Je vous épargne aussi l’interminable soirée diapo grâce à un tri drastique, mais vous n’y échapperez quand même pas.

Adventureland & Frontierland

 

Main Street & Liberty Arcade

astuce

 

Disney Studios & Disney Village

 

Mais bien sûr, ce que j’ai préféré, c’est :

Fantasyland

Au final, je me suis éclatée même si beaucoup d’attractions étaient fermées (Ouin, le Star Wars Train) ! Tout les décors sont incroyables et les boutiques sont magnifiquement agencées suivant les « mondes » où on se trouve, j’y ai trouvé beaucoup d’inspiration ! Nous sommes parties un jeudi de septembre, le soleil était de la partie et la foule pas du tout. Bref, une bonne déconnexion !

 

Quelques recherches…

Publié le

…sur un sujet bien connu sur ce blog.

cuilleres

ailes

fees

Lecture de saison

Publié le

C’est bientôt Halloween ! Comme vous le savez, j’aime beaucoup cette fête et cette année je vous propose de la passer avec un bon bouquin.

horrorstor_book

 

Découvert grâce aux excellentes chroniques de Bifrost, ce livre-objet avait tout pour me plaire. Rien que l’idée d’un survival horror sous forme de roman était alléchante, mais vous l’aurez deviné, c’est surtout son look qui m’a tentée. De taille égale au catalogue d’un célèbre magasin de meubles en kit, tout le design en est inspiré, jusqu’à la photo de couverture avec les noms  plein des « ë » et autres « ö », ainsi que les prix.  Les premières pages de plans, slogans et formulaires de commande finissent de vous mettre dans le décor; c’est dans la succursale Orsk de Cleveland que se passe notre histoire où d’étranges évènements ont lieu la nuit. Quand un petit groupe d’employés décident de monter la garde ils ne se doutent pas qu’ils vont passer de la simple ronde de nuit au cauchemar. On glisse avec eux dans une ambiance de plus en plus glauque et ce, grâce au début des chapitres où l’on passe de la description de canapés et étagères pour découvrir au fur et à mesure des instruments bien plus…tordus. En résumé, c’est de l’horreur classique et jouissive (je l’ai lu en un week-end), le graphisme du livre y étant pour beaucoup. Une chose est sûre; vous ne verrez plus les magasins de meubles du même œil !

Bonus !

Je vous propose de télécharger et de créer votre propre badge Orsk. Un polo, quelques outils en plus et hop ! vous avez votre costume d’Halloween ! Merci qui ?

 

Le retour de (la) Mini Jupe

Publié le

pop_art

Enfin ! Je peux vous montrer le design du tout nouveau t-shirt du meilleur groupe du monde*.

pub3

*cet avis est totalement partial

Sous les cerisiers

Publié le
geisha

Encre & stylos

Fin de la pause estivale, le blog est de retour ! Cet automne sera chargé de ballades plus au moins culturelles et j’espère pouvoir vous en faire profiter ici. En attendant, je vous laisse avec ce dernier montage plus printanier.